Un peu de histoire

Le lieu Rocamadour a toujours été fréquentée par les hommes, même à la préhistoire. Dans la grotte des merveilles à Rocamadour on peut admirer des dessins préhistorique.

On fait un petit saut et on atterri en 1105. Une petite chapelle a été construite dans un abri de la falaise. Plus tard en 1112, l'abbé de Tulle vient s'installer à Rocamadour.

Le premier miracle est annoncé en 1148, Rocamadour devient vite un lieu de pèlerinage. Un lieu de pèlerinage renommé et Rocamadour reçoit de nombreux pèlerins.

En 1166, un habitant voulait être inhumé à l'entrée de la chapelle, à cette époque c'était un pratique commun. En creusant, ils ont découvert un corps parfaitement conservé. Un miracle! Le corps n'avait aucun signe de décomposition, ça ne pouvait arrivé que à un Saint. C'était le corps d'Amadour, Saint Amadour.

Amadour était un "ermite" chrétien qui s'était installer au pied d'un rocher, le Roc'Amadour. Il avait une statuette, façonnée par Zachée, la vierge Marie qui fait tant de miracles.

Les miracles

Grâce à la Vierge Noir dans la Chapelle Notre Dame, Rocamadour a connue et connais toujours des miracles.

Au douzième siècle, un moine a écrit un livre des miracles avec 126 cas miraculeux.

Citation du site www.rocamadour.biz

extraits du livre des miracles : 39. Sourde-muette guérie. 40. D'un homme qui fut guéri ainsi que ses chevaux. 41. Horrible maladie d'une femme. 42. Voleurs qui confient leur butin à la personne volée. 43. D'un messager de la Vierge qui guérit une femme d'une tumeur. 44. D'une fillette dont le corps était enflé et qui fut guérie elle aussi. 45. De chevaliers qui avaient perdu l'usage de la parole. 46. De ceux qui devaient lutter en combat singulier. 47. D'un larron qui vola une pèlerine de la Bienheureuse Marie. 48. Chevalier guéri d'une tumeur. 49. D'un autre chevalier blessé et regardé comme perdu. 50. D'un prisonnier qui vit ses fers brisés. 51. Jeune homme guéri de nombreuses blessures mortelles. 52. D'un état très grave de langueur. 53. D'un captif délivré par la foi de sa mère.

La vierge Marie de Rocamadour vient aussi en aide aux marins en difficulté. Au 14ième siècle, quand des marins en difficulté prient la vierge noir, la cloche de la Chapelle Notre Dame tint tout seul. En 1612 on l'a entendu pour la dernière fois, mais elle continue d'aider des marins en difficultés. D'où, on peut admirer deux bateaux dans la Chapelle Notre Dame. En 2007, il y a eu un sauvetage d'un couple en Mer Méditerranée. Pour plus de miracles je vous invite d'aller voir le site rocamadour.biz.

Les 7 chapelles

A Rocamadour tous les chemins mènent vers le sanctuaire, il y a une entrée côté grand escalier et puis l'autre par le chemin de la croix. Autour de la place du sanctuaire, il y a les chapelles; 7 en tout et ils ont tous leur spécificité.

A la Chapelle Notre Dame, il y a la vierge Marie noir qui exhausse les pries. L'endroit ou Saint Amadour a été trouvé est a côté la Chapelle Notre Dame et la Chapelle Saint Michel est au dessus creusé dans la roche.

La Crypte Saint Amadour se trouve sous la basilique Saint Sauveur et est réservée au prie.

La Chapelle Saint-Jean-Baptiste est la baptistère. Sur les murs, on retrouve les portraits des quelques grand pèlerins dont celui de Saint Louis. La voie Saint Louis, la route que Saint Louis à parcouru jusqu'à Rocamadour, est indiqué à Martel et Creysse. Saint Louis a son propre chapelle, la Chapelle Saint Louis. La Chapelle est aujourd'hui dédié au rugbymen.

La Chapelle Saint Blaise abrite le clocher du sanctuaire, la Chapelle est aussi nommé "la Chapelle de la Divine Miséricorde".

Puis la Chapelle Saint Anne et la basilique Saint-Sauveur. Le nom Saint-Sauveur vient de la traduction de Jésus, plus précis; le Seigneur sauve, il sauve son peuple de ses péchés. Ici, le pèlerin peut recevoir le sacrement de réconciliation auprès d'un prêtre.

Le pèlerinage

Les Grands Randonnees(GR) d'aujourd'hui suivent, tant qu'ils peuvent (route et ponts), les chemins parcouru autrefois (voie Saint Louis). Pendant leur voyage, les pèlerins réfléchissent pourquoi ils ont entrepris ce chemin vers Rocamadour. Plus ils s'en rapproche, plus ils y pensent.

Les pèlerins arrivent à l'Hospitalet et prennent la voie Saint, par la "porte de l'hôpital" du 13ième siècle. A Rocamadour ils passent la porte Salmon et entrèrent dans Rocamadour.

Le village de Rocamadour est constitué de trois niveau, les chevaliers en haut, les clercs religieux au milieu et les travailleurs laic en bas, près de la rivière.

Les pèlerins passent par la rue avec les artisan et arrivent à la Grand Escalier de 216 marches. La dernière étape de leur pèlerinage et le moment ultime pour réfléchir pourquoi ils sont venue et qu'est-ce qu'ils espèrent trouver? Les pèlerins montaient l'escalier à genoux en récitant "Je vous salue Marie". Ils laissent nombreux objet comme un maquette de bateau ou les fers des condamnés "sauvé".

Les pèlerins pouvait faire bénir leur sportelle, un insigne du pèlerinage de Rocamadour. Elle montre la Vierge Marie avec l'enfant Jésus sur le genou gauche et un sceptre fleurdelisé dans la main droite.

En sortant de la sanctuaire, on arrive au chemin de la croix.