Les sept moulins de l'Ouysse

Quand on part de Rocamadour en direction de Calès, on arrive tout de suite dans des vallées sèches, rude et avec peu de végétation, la vallée de l'Ouysse.

Au bord de l'Ouysse, il y avait sept moulins. Les moulins étaient construits au bord de l'Ouysse car la rivière à toujours de l'eau, elle ne sèche pas en été.

L'Ouysse est une rivière à la surface, mais aussi souterrain. Elle drain les vallées calcaires, les terres à la surface sont très sec. Les céréales ne poussent pas à côté les moulins. Il fallait transporter les céréales des plaines plus fertile et plus loin.

Aujourd'hui, les moulins ne fonctionnent plus. Six moulins sont transformer en maison ou chambres d'hotes. Le dernier moulin été rénover et ouvert au public, c'est le moulin fortifié de Cougnaguet.

paysage calcaire
paysage sec

Bâti par des moines

Le moulin a été construit par des moines pendant le moyen age. Le moulin devait être fortifié, car il y avait beaucoup de brigands. Le moulin est éloignée de tout et donc vulnérable aux brigands.

Les murs sont très épais, plus d'un mètre d'épaisseur. C'était pour éviter que les brigands faisaient un trou dans le mur pour rentrer. Les trous pour sortir l'eau du moulin étaient protéger par des grilles. Le moulin n'avait pas de fenêtres, juste une petite meurtrière pour gérer les transactions. La fait qu'il n'y avait pas de fenêtres, rendait le travail dans le moulin pénible. Les céréales font beaucoup de poussière quand ils sont écraser par les meules et quand la farine sort des meules. Il y avait qu'une cheminée pour évacuer la poussière.

Depuis le moyen age jusqu'à aujourd'hui, le moulin a subi plusieurs changements. D'abord les fenêtres sont ajouter, il y a même plusieurs portes qui sont bâti et une escalier extérieur pour rentrer dans la maison. Puis, suite aux impôts par ouverture et taille des ouvertures, il y a des portes condamnées et des fenêtres rétréci.

aeration du moyen age du moulin
meurtriere de transaction

Barrage du moulin

rentre d'eau

Le fonctionnement

Pour faire fonctionner un moulin, il faut avoir un courant d'eau assez fort pour tourner la roue/transmission. On obtient un courant assez fort en déviant la rivière et par la construction d'un barrage.

L'eau passe dans un des trous du moulin et fait tourner la roue du meule. Le moulin de Cougnaguet a quatre meules, donc quatre trous pour faire rentrer l'eau. Ces trous peuvent être fermé ou ouvert. Ensuite l'eau resort de l'autre côté.

Les meules doivent se règler car les céréales ne font pas la même taille (orge, blé, épeautre). Les meules sont très lourd et donc difficile à règler à la main. Les moines ont construit un système de levier pour pouvoir régler la hauteur des meules. La système de transmission et de levier est montrer sur la photo avec le moulin en miniature, mais le mieux c'est d'aller voir vous même!

Systeme moulin miniature

La maison, l'île, le cadre et la farine

Vous devinez surement déjà un peu.... Oui, c'est à découvrir vous même. Il doit vous rester des surprises!

Bonne visite!

robinet en bois
farine sortant de meule
ile du moulin

La loge végétale de Cazoulet

Non loin du moulin de Cougnaguet, il y a la loge végétale de Cazoulet. C'est un abri de bétail avec des barrières de contention. Ce genre d'abri était courant dans le 19ième siècle, aujourd'hui c'est un élément rare dans les causses de Quercy. L'abri a été détruite pendant des fouilles archéologique. Le propriétaire du terrain a reconstruit l'abri dans les années 1950-1960. En 2002 l'abri a été restaurer (sauf le pignon).

loge cazoulet
loge cazoulet et barrieres contention
interieur loge cazoulet